Un crédit d’impôt instantané en 2022 pour favoriser l’emploi à domicile déclaré

Dès janvier prochain, cette réforme devrait faciliter la tâche à plus de 2 millions de personnes employant femmes de ménage, assistants de vie ou jardiniers.

Début février, Olivier Dussopt a tenu à donner des réassurances qui étaient très attendues du côté des fédérations des particuliers employeurs. Le versement en temps réel (chaque mois) du crédit d’impôt pour les emplois à domicile sera bel et bien généralisé l’an prochain si l’expérimentation en cours est concluante.

Nul doute que la pression est forte sur les équipes de Bercy, qui travaillent en étroite coopération avec l’agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss), pour tenir un calendrier qui tombe à point nommé. À quelques mois de l’élection présidentielle, au plus fort de la campagne, c’est une réforme majeure pour le gouvernement Castex et le président Macron. Et pour cause: dès janvier prochain, elle devrait largement faciliter la tâche à plus de 2 millions d’employeurs qui emploient femmes de ménage, assistants de vie auprès des personnes âgées, jardiniers ou encore bricoleurs.

«Un système similaire au régime du tiers payant»

Outre une simplification bienvenue, l’objectif de ce chamboulement est surtout de lutter

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous