Avec l’arrivée de Messi, la demande s’envole pour les maillots du PSG

Selon le comparateur de prix Idealo.fr, du 1er au 9 août 2021, la demande a bondi de 525% par rapport au mois d’août 2020.

À chacun son maillot! Après l’annonce officielle, mardi, de l’arrivée de Lionel Messi au Paris-Saint-Germain, les supporters veulent désormais arborer le nom du footballeur argentin dans leur dos. Une aubaine pour le club qui a d’ores et déjà mis en vente le maillot du sextuple ballon d’or.

Selon le comparateur de prix Idealo.fr, lundi, à la veille de l’annonce officielle «l’intérêt de (leurs) utilisateurs pour les maillots du club était 9 fois supérieur au lundi précédent». Cet engouement s’est d’ailleurs fait ressentir dès les premières rumeurs du transfert de l’attaquant, profitant à tous les maillots du club. Du 1er au 9 août 2021, le comparateur a ainsi constaté une hausse de 525% de la demande par rapport au mois d’août 2020. «Les intentions d’achat sont en forte augmentation», confirme ainsi Anna Perret-Silberberg, Brand & Communication Manager France chez idealo.fr qui prédit des ruptures de stock «sous peu». En 2018, la branche italienne du comparateur avait observé le même phénomène au moment de l’arrivée de Cristiano Ronaldo à la Juventus avec un bond de la demande de 145%.

Un pari gagnant

Un chiffre bien bas néanmoins à côté des records enregistrés par la venue du joueur argentin. Cette ruée des supporters s’explique, selon Jean-Pascal Gayant professeur de science économique à l’université du Mans, tant par la personnalité du footballeur que par le caractère inattendu de ce transfert. «Messi fait partie de ce petit nombre de joueurs devenus mythiques. À 34 ans, il est connu de tous. En comparaison, Neymar arrivé en 2017 au PSG était encore une star montante. Avec le recordman de ballons d’or, on est sur un retentissement et une valeur marketing au-dessus de tout ce qu’on a pu connaître en France. Ça fait l’effet d’une déflagration», analyse-t-il auprès du Figaro. Il ne s’étonne donc pas de la ruée sur les sites mettant en ventes les maillots du PSG : «La demande pour ces superstars du football peut prendre une ampleur considérable».

C’est donc un pari qui s’annonce gagnant pour le PSG. «Il n’y a aucun doute là-dessus. C’est pour le PSG une assez bonne affaire et on peut imaginer qu’il parviendra à couvrir ses coûts salariaux supplémentaires avec les recettes issues des ventes de maillots en particulier mais aussi des autres produits dérivés», prédit Jean-Pascal Gayant. Le club détenu depuis 2011 par des investisseurs qataris, peut également espérer attirer de nouveaux sponsors et augmenter son prix pour ceux avec qui il est déjà en contrat. De quoi amortir les près de millions d’euros de salaire annuels que le PSG devra débourser pour sa nouvelle star.