Ces remarques peu rassurantes de la CENA

Dans le cadre de la révision des listes électorales, le Président de la CENA a effectué, ce vendredi, une tournée d’inspection auprès de certaines commissions administratives installées dans les départements de Dakar, Pikine et Keur Massar.

Doudou Ndir puisque c’est de lui qu’il s’agit a saisi l’occasion pour échanger avec les membres des commissions administratives. Le président de la CENA a commencé par rappeler que le Sénégal se dirige vers un rendez-vous électoral le 23 janvier 2022 qui va s’atteler à nommer des maires et des conseillers départementaux.

Sélectionné pour vous : Révision listes électorales : La CENA visite les différentes commissions de la banlieue

« Le premier acte c’est de mettre en place un fichier électoral. Et pour mettre en place un fichier électoral il faut mettre en place des commissions d’inscriptions. Des commissions administratives qui vont donc connaître des mouvements. Il n’y aura pas seulement des inscriptions. Il y aura des changements, des radiations, entre autres, et c’est dans ce cadre-là que nous sommes ici parce que traditionnellement nous nous déplaçons à chaque rendez-vous électoral pour visiter les commissions administratives », a-t-il dit.

Poursuivant sa déclaration, Doudou Ndir a soutenu que les problèmes qu’ils ont notés ne sont pas véritablement des problèmes qui peuvent les alarmer.

« La CENA ne peut pas s’impliquer dans des querelles partisanes »

« Nous avons noté d’abord la présence des partis politiques. Nous avons toujours souhaité que les partis politiques soient représentés au sein d’une commission administrative. C’est là que le contrôle peut se faire sur place et sur pièce en présence des membres de la CENA, des représentants des maires. Et ainsi les inscriptions peuvent être enregistrées dans des conditions qui en garantissent et à la fois la fiabilité et la transparence », a dit le président de la CENA. Avant de poursuivre : « nous avons visité 6 commissions administratives voire 7. A Dakar, à Pikine et à Keur Massar. Ce n’est pas un hasard de terminer par Keur Massar parce que le département de Keur Massar vient d’être mis dans le calendrier républicain. Et bien entendu, nous avons créé immédiatement une commission électorale départementale au demeurant. Cela s’est fait dans des conditions très rapides ». La réalité, renseigne-t-il, est que les commissions administratives qu’ils ont eu à visiter ne leur ont pas exposé de véritables problèmes. « Un seul problème est revenu et c’est le problème des certificats de résidence. Mais en réalité, ce problème dans une certaine mesure est géré par les commissions avec l’appui des autorités administratives présentes. A notre avis, nous aurons peut-être à faire une évaluation à la fin des commissions administratives.

SeneNews est le site web d’actualité du Sénégal qui traite de l’actualité politique, l’actualité économique, l’actualité du sport et de l’actualité de société. Vous pouvez retrouver notre fil de l’actualité tous les jours. Aussi, l’actualité en temps réel, le suivi le fil de l’actualité du sport au Sénégal et dans le monde, l’actualité people et les tendances de la mode et de la beauté, toutes les vidéos publiées dans la toile qui concernent l’Afrique et le Sénégal, ainsi que la vie des étudiants. Présent aussi sur tous les réseaux sociaux Facebook, twitter, YouTube, Tiktok, Instagram,…SeneNews offre une large gamme d’articles. Vous pouvez aussi tous les articles Premium SeneNews qui sont mis à disposition de nos lecteurs. Nos applications mobiles sont aussi disponibles en téléchargement gratuit sur Apple Store et sur Google Play.Restez connecté au Sénégal et à l’Afrique grace à tous les canaux d’information mis à disposition par votre magazine d’information en ligne.