le coût a augmenté de près de 5% en cinq ans

L’association Familles de France dévoile, ce mardi, le coût moyen de la rentrée scolaire pour un enfant entrant en 6ème. Cette année, un budget de 199,34 euros est nécessaire.

Ce mardi 17 août marque le versement de l’Allocation Rentrée Scolaire (ARS). Comme tous les ans, quelque 3 millions de foyers défavorisés, représentant 5 millions d’enfants, bénéficieront de cette aide.

L’ARS est une aide sociale conditionnée à un plafond de ressources variant selon le nombre d’enfants à charge. Le montant versé dépend de l’âge : il atteint 370,31 euros pour un enfant de ­6 à 10 ans, 390,74 euros pour les ­11-14 ans et 404,28 euros pour les 15-18 ans.

L’association Familles de France dévoile chaque année le coût moyen de la rentrée scolaire pour un enfant entrant en 6ème, prenant en compte l’achat des fournitures, des articles de sport et de la papeterie. Pour la rentrée 2021, il est en hausse de 1,04% par rapport à 2020 pour atteindre 199,34 euros. Une augmentation de 4,7% en cinq ans. « Nous expliquons la hausse par l’inflation. Pour rappel, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 1,2% sur un an, selon le dernier relevé de l’INSEE du mois de juillet. », met en avant l’association.

Le coût diminue du côté de l’e-commerce

Ce coût augmente dans l’ensemble des circuits de distribution physique. Les hypermarchés restent les moins chers pour acheter l’ensemble des fournitures avec une moyenne de 192,05 euros comparé aux 224,68 euros en magasins spécialisés. Une différence qui pousse certains parents à bien choisir leur lieu d’achat. Stéphanie, mère de jumeaux de 7 ans a préféré réaliser ses courses sur son lieu de vacances : « Habitant en région parisienne, j’ai choisi de faire mes achats dans un hypermarché à Brest pour que ce soit moins cher. » Le seul créneau où le montant des dépenses diminue est celui de l’e-commerce avec une baisse de 1,79% par rapport à 2020 pour atteindre 204,11 euros. Au global, les articles de sport représentent 24% des dépenses, la papeterie 25%, et les fournitures 51%.

D’après les chiffres publiés par l’association Familles de France, l’ARS couvre donc le coût d’une rentrée scolaire en 6ème. Cependant, les besoins varient fortement entre une entrée au primaire et au lycée. L’association propose donc « une meilleure répartition des montants pour mieux appréhender la progressivité du coût de la scolarité (le fait que les dépenses augmentent avec l’avancée dans le cursus scolaire) ». Ce constat se retrouve également du côté des parents. « Je ne trouve pas ça très logique de donner presque autant pour un enfant en primaire qu’au lycée. Pour ma fille qui entre en CM1, j’ai dépensé seulement une trentaine d’euros. Le reste va me permettre de payer son activité sportive de l’année », met en avant Vanessa, vivant près de Bordeaux. Cette année, une allocation Pass’Sport d’un montant de 50 euros sera également versée aux bénéficiaires de l’ARS.

À VOIR AUSSI – Macron lance le «Pass Sport», une nouvelle aide pour inscrire les enfants en club à la rentrée