les pistes pour amortir la flambée des prix

Le gouvernement dit «travailler à des mesures supplémentaires» pour amortir le choc pour les consommateurs. Tour d’horizon des leviers qu’il pourrait activer.

Jamais les prix de l’électricité n’ont autant flambé sur les marchés de gros, là où s’approvisionnent en partie les fournisseurs tels qu’Engie, TotalÉnergies ou Eni. Le sujet préoccupe grandement le gouvernement, d’autant plus que les prix à la pompe et ceux du gaz de chauffage augmentent également de leur côté. Le phénomène ampute le pouvoir d’achat des Français et les marges des entreprises tricolores.

«Il y a aujourd’hui effectivement des prix de l’énergie qui augmentent en France comme chez nos voisins du fait d’une reprise économique très forte, et donc d’une demande d’énergie très forte, a souligné Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, mardi matin sur Europe 1. Pour aider les ménages les plus modestes à y faire face, le gouvernement a annoncé mi-septembre le versement, en décembre, d’un chèque énergie exceptionnel de 100 euros. «Je ne veux pas rentrer dans les détails mais on travaille à des mesures supplémentaires», a déclaré sur Europe 1 le secrétaire d’État. La liste des

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 85% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous