Comment les robes de mariée ont envahi les réseaux sociaux

Plus de l'auteur

ENQUÊTE – Si la pratique se développait depuis plusieurs années, le confinement a rendu incontournable la présence des professionnels sur Instagram, Facebook et TikTok. Notamment pour se faire connaître de la nouvelle génération.

Une robe, puis deux, puis trois. Sur la vidéo d’une trentaine de secondes, une jeune femme fait des petits bonds en avant et par un jeu de montage enfile les robes de mariée une à une. L’occasion pour la boutique Aime comme mariage de montrer sa collection sur TikTok. Même si le public du réseau social est dans l’ensemble bien trop jeune pour se marier, Anne-Cécile Rocca sait qu’il ne faut pas négliger ces potentielles cibles. «Cest notre clientèle de demain», analyse celle qui n’est pourtant pas une grande habituée des réseaux sociaux.

C’est pendant le confinement, qu’Anne-Cécile et son équipe se sont décidées à se lancer. La boutique étant fermée, elles cherchaient un moyen de garder un contact avec la clientèle. «On avait besoin de montrer qu’on était et qu’on serait toujours là et nous avions envie de mettre un peu de paillettes dans cette atmosphère très anxiogène durant le confinement», raconte l’une des trois associées de cette boutique située près de Lyon. La crise sanitaire a,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 82% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages

Ces dix indices qui déclenchent les contrôles fiscaux

DÉCRYPTAGE - Les agents des impôts ne baissent pas la garde : faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État est plus que jamais...

Kalidou Koulibaly convoie un bateau rempli de dons au Sénégal

Comme il en faisait état lors de son entretien avec la TFM, Kalidou Koulibaly a des projets pour le pays. Le défenseur central de...

Les incroyables aveux de Alexia Kanté, arrêtée à Dakar

Alors qu’elle n’a jamais fait d’études en chirurgie, tenait une clinique clandestine à Dakar pour grossir les fesses et les seins de certaines sénégalaises....

Vous voulez rester au courant des dernières nouvelles ?

Nous aimerions avoir de vos nouvelles ! Veuillez remplir vos coordonnées et nous resterons en contact. C'est aussi simple que cela !