les baisses d’impôts promises par Emmanuel Macron confirmées

Plus de l'auteur

DÉCRYPTAGE – Le gouvernement a maintenu la suppression progressive de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages les plus aisés et le taux de l’impôt sur les sociétés à 25% l’an prochain.

Pour le dernier budget 2022 du quinquennat Macron, le gouvernement joue la carte de la stabilité fiscale. Sans surprise, aucune nouvelle mesure de réduction des prélèvements obligatoires n’est prévue. L’exécutif confirme en revanche les dernières baisses d’impôts pour l’an prochain, comme promis par Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle de 2017 et les années suivantes. Et, plus largement, il n’hésite pas à mettre en avant le bilan du quinquennat sur ce terrain de la fiscalité, à quelques mois de l’élection présidentielle.

Lors de la présentation du texte mercredi, les locataires de Bercy, Bruno Le Maire (Économie) et Olivier Dussopt (Comptes publics) n’ont pas manqué de se féliciter d’avoir réduit la pression fiscale de 50 milliards d’euros depuis 2017. «Ce n’était pas arrivé depuis vingt ans!», a insisté Bruno Le Maire. Et de lancer aux opposants politiques de tous bords: «Nous n’avons de leçons à recevoir de personne sur la baisse des impôts». Le taux de prélèvements obligatoires

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers messages

Ces dix indices qui déclenchent les contrôles fiscaux

DÉCRYPTAGE - Les agents des impôts ne baissent pas la garde : faire rentrer de l'argent dans les caisses de l'État est plus que jamais...

Kalidou Koulibaly convoie un bateau rempli de dons au Sénégal

Comme il en faisait état lors de son entretien avec la TFM, Kalidou Koulibaly a des projets pour le pays. Le défenseur central de...

Les incroyables aveux de Alexia Kanté, arrêtée à Dakar

Alors qu’elle n’a jamais fait d’études en chirurgie, tenait une clinique clandestine à Dakar pour grossir les fesses et les seins de certaines sénégalaises....

Vous voulez rester au courant des dernières nouvelles ?

Nous aimerions avoir de vos nouvelles ! Veuillez remplir vos coordonnées et nous resterons en contact. C'est aussi simple que cela !