Des internautes utilisent Instagram pour demander à Amazon de payer ses impôts

Fin décembre, Amazon a lancé un concours Instagram pour promouvoir sa plateforme de streaming Prime Vidéo en français. Les internautes devaient trouver un slogan original, que la plateforme mettrait dans la « bio » de son compte Instagram. Les utilisateurs ont profité de l’occasion pour dénoncer les pratiques d’optimisation fiscale du géant de l’e-commerce, en votant massivement pour une « bio » provocatrice.

Le slogan « Promis, on paiera nos impôts en France » a obtenu des centaines de likes

Les réponses ont été variées, mais la proposition « Promis, on paiera nos impôts en France », qui a obtenu des centaines de likes, a été supprimée du concours, ce qui a suscité une avalanche de commentaires sur les pratiques fiscales d’Amazon, un « bad buzz » des fêtes qui a été très remarqué par de nombreux utilisateurs, qui ont gardé la trace de cet épisode fâcheux pour Amazon sur les réseaux sociaux. 

Amazon dit avoir payé plus de 600 millions d’euros de prélèvements obligatoires en France en 2020

À l’occasion de l’Amazon Academy, un événement consacré aux entrepreneurs de l’e-commerce qui s’est tenu à Paris, mercredi 10 novembre dernier, Amazon se défendait des accusations de minorer en France ses revenus pour réduire ses impôts. Amazon dit avoir payé plus de 600 millions d’euros de prélèvements obligatoires en France en 2020 (420 millions d’euros en 2019 et 250 millions d’euros en 2018) et avoir réalisé un chiffre d’affaires de 7,3 milliards d’euros. Cependant, et cela malgré ses stratégies pour soutenir les commerçants locaux, en juin 2021, Amazon avançait sa campagne de promotion pour échapper à la fin de l’exonération de la TVA aux produits coûtant jusqu’à 22 € et provenant de l’extérieur de l’Union européenne.