La lutte contre la fraude fiscale tourne à plein régime

INFO LE FIGARO – Le contrôle fiscal a rapporté 10,7 milliards d’euros en 2021, un montant proche du record atteint en 2019 avant le déclenchement de la pandémie de Covid-19.

Qu’il s’agisse des particuliers ou des entreprises, ceux qui pensaient que la crise allait freiner l’ardeur du fisc ne manqueront pas d’être déçus. Les agents de la Direction générale des finances publiques (DGFiP) n’ont pas chômé en 2021 sur le terrain de la fraude fiscale: les montants encaissés à l’issue de contrôles se sont élevés à 10,7 milliards d’euros l’an dernier, selon les chiffres que Bercy doit communiquer ce mercredi. Un niveau proche du record atteint en 2019, avec pas moins de 11 milliards d’euros empochés par l’État, que l’on prenne en compte ou pas la transaction de quelque 500 millions conclue avec Google.

Et c’est, bien évidemment, plus que les résultats obtenus en 2020, lorsque, au plus fort de la pandémie, l’administration fiscale avait dû suspendre séance tenante ses contrôles pendant le premier confinement de l’économie, entre mars et mai. Un coup de frein qui avait conduit la DGFiP à ne récupérer que… 7,8 milliards d’euros.

«Les résultats du contrôle fiscal pour 2021…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous