Observation du croissant lunaire et date du Ramadan : Le communiqué de l’ASPA

L’Association sénégalaise pour la promotion de l’astronomie (Aspa), dirigé par Maram Kairé, a sorti un communiqué ce lundi, pour livrer les conclusions de ses recherches astronomiques concernant le Ramadan. D’après l’association, la conjonction aura lieu vendredi prochain, mais la lune ne devrait être observable à l’œil nu que le samedi.

« La conjonction qui correspond au moment précis où la Lune se trouve entre le Soleil et la Terre, aura lieu le Vendredi 1 avril à 06h25mn UTC. Ce moment marque la fin d’un tour de la Lune autour de la Terre et le début d’un nouveau tour », a déclaré l’ASPA.

Sélectionné pour vous : Date du début du Ramadan : Les scientifiques contredisent la CONACOC

Vendredi 1er avril, la lune se couchera à 19h45, soit 23mn après le Soleil. 0,42% de surface éclairée sera visible, ce qui la rendra quasiment invisible à l’œil nu. Elle sera âgée de 13h (après la conjonction).

Cependant, le samedi 2 avril, la lune se couchera après le Soleil. « Le samedi, la lune se couchera à 20h35, soit 1h13mn après le Soleil qui se couche à 19h22. Elle sera facilement observable à l’œil nu partout à travers le Sénégal où le ciel est dégagé. Elle sera alors âgée de 1j13h et sa surface éclairée sera de 2,62% », lit-on sur le communiqué.

A ce titre, l’ASPA conclut que, comme en 2021, le moment de la conjonction (6h25 du matin) risque d’imposer un démarrage du ramadan à deux vitesses à travers le monde si l’on sait que « plusieurs pays en Europe ont déjà annoncé la date de démarrage au samedi 2 avril sans attendre l’apparition du croissant lunaire, en se basant uniquement sur la date de la conjonction et entraineront d’autres pays dans leur décision ».