Espace : un astronaute américain et deux cosmonautes russes vont cohabiter dans l’ISS quelque six mois

À 15h54, heure française, mercredi 21 septembre, la fusée Soyouz a décollé de Baïkonour (Kazakhstan) à destination de la Station spatiale internationale (ISS), avec, à son bord, un astronaute américain et un couple de cosmonautes russes : Frank Rubio de la Nasa, ainsi que Sergueï Prokopiev et Dmitri Peteline, de l’agence russe Roscosmos. Avec la guerre en Ukraine, cette mission russo-américaine intervient alors que les relations sont au plus bas parmi les Occidentaux et la Russie. 

Une obligation de neutralité

Mais pas de quoi s’inquiéter, pour Arthur Sauzay, expert en politique spatiale à l’institut Montaigne. « Il y a une obligation de neutralité dans le fonctionnement de l’ISS. En principe, il n’est pas question de faire de la politique dans le cadre non seulement des lancements, mais aussi des missions », explique-t-il. Les astronautes devront passer six mois à bord de l’ISS. Après l’annonce de Washington (États-Unis) à l’encontre de l’industrie spatiale russe, les tensions se sont accrues dans le domaine spatial. La Russie a récemment décidé de quitter l’ISS après 2024 pour créer sa propre station orbitale.