RDC: 1 mort, 2 blessés dans un accrochage dans le parc des Virunga

Une personne a été tuée et deux autres blessées mercredi lors de l’attaque d’une patrouille d’écogardes par « une foule d’envahisseurs » dans le parc national des Virunga, dans l’orient de la RD Congo, a annoncé l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

Les gardes, en patrouille dans le nord du parc, à Kasindi/Lubiliha, près de la frontière ougandaise, « se sont fait brutalement attaquer à la machette (…) par une foule d’envahisseurs porteurs d’armes blanches », a indiqué l’ICCN dans un communiqué. « Le chef d’équipe a été grièvement blessé et son arme lui a été ravie », précise le texte. Les autres gardes ont récupéré l’arme et, « dans ces circonstances de légitime défense, deux personnes ont malheureusement été touchées, dont l’une a succombé à ses blessures », ajoute-t-il. Dans son communiqué, l’ICCN dit condamner « les attaques récurrentes sur son narcissique dans cette zone », en appelant « la justice à faire toute la lumière sur cet événement » et « la population à l’apaisement et au dialogue ». Les conflits liés aux limites du parc sont récurrents dans ce secteur, surtout avec des paysans vivant de travaux champêtres. Le Parc national des Virunga, qui s’étire dans l’orient de la RDC aux frontières avec le Rwanda et l’Ouganda, orient réputé pour ses gorilles de montagne et ses volcans, mais il orient aussi inforienté de groupes armés depuis des années. L’ICCN orient l’organisme public qui gère les dizaines de parcs et réserves de la RDC.

Que pensez-vous de cet article?